VGA Bohars Féminine : site officiel du club de foot de BOHARS - footeo

En Poésie...

Miss Football.

Mesdemoiselles
Jouent au football,
Font danser les crampons,
Le ballon aux pieds,
Sur l’espace de jeu gazonné,
Rêvant à une carrière, à la
«Camille Abily», de la même façon.

Quand elles tirent les corners,
Ce n’est sûrement pas,
Sur un coin de la table,
Mesdemoiselles font du foot,
Sûr et certain, qu’elles en
Sont bien capables !

Mesdemoiselles, sur le terrain,
Se sentent pousser
Des ailes d’attaquantes,
Coursent vers la cage,
L’espérant aller pour
Un direct dans le filet.

Mesdemoiselles,
À la Vie au Grand Air,
Ne sont pas sur la touche,
Se sentent, en noir & rose,
Un petit peu guerrières,
Des féminines qui ne s’assoient
Pas, que sur leur derrière.

Les Miss Football,
Petites reines de la balle,
Shorts, maillots et crampons
Sont leurs tenues de prédilection,
Font d’elles, des reines du terrain vert,
Sur le gazon qui n’attend, que d’être foulé,
Par des joueuses disciplinées.

**** 

Cocottes Coach.

Dans une basse-cour, il y a des Poules, et au milieu se dresse le Coq de ses Demoiselles, réveillant tout son petit monde dès le petit matin, de son chant tonitruant ! À la Vie au Grand Air de Bohars, il y a le Coach qui dirige ses Cocottes, footballeuses en U17F sur les terrains de foot, pourrait-on même le nommer de Coq-Coach, que cela pourrait vraiment bien lui plaire ! Bref, il y perpétue de son savoir et de sa passion, hurlant ici et là, à juste raison. Certes, le chant du Coq a déjà résonné dans la campagne environnante, au matin levant, mais le chant du Coq-Coach, lui, continue à perdurer sur le stade Mathieu Pellen, comme bon lui semble, à en percer les oreilles des Demoiselles, aux gambettes cramponnées sur le ballon tout rond. Il ne faut pas lui en vouloir de sa façon de s’exprimer, il vibre de son envie, de voir ses filles au plus haut dans la compétition, que le jeu soit construit, avec les bases qu’il essaie de leur inculquer, fortes de sa longue expérience, dans ce sport qui est sien, depuis tant et tant d’années. Le Coq-Coach est un père pour ses Cocottes, ne laissant personne, qui que ce soit sur le banc de touche ! L’ apprentissage se transmet par le plaisir de jouer ensemble, parfois avec la souplesse du cœur mais aussi avec la dureté du moment présent et cette rage de vaincre telles des combattantes sur la ligne de front, dépassant les limites de l’acceptable, mais qui fait grandir de fierté, de n’avoir rien lâcher ! Voilà donc, quel pourrait être la pensée propre du Coq-Coach à ses cocottes ! Dans la basse-cour de la VgaBohars Féminine, il y a des Cocottes et au milieu se dresse un Coq-Coach … Il s’appelle Stéphane et il est de la graine des meilleurs, des champions, un sacré formateur, exceptionnel et d’exception !

****

Défaites.

Les défaites ont souvent un goût amer, d’autant plus si on pense que ce n’est pas mérité, de part l’effort accompli ce jour-là, d’avoir tant donné de soi ! Une mauvaise odeur qui reste en travers de la gorge, mais qu’il faut surpasser pour mieux rebondir, et prendre à nouveau la balle du bon pied ! Rebondir ! Les défaites ont bien souvent un goût désagréable qui nous donnerait presque l’envie de flancher, envoyer bouler le petit monde qui se joue à nos côtés ! Se sentir détestable, minable tout en ayant encore cette volonté de ravaler sa salive, de ne pas s’enterrer dans sa carapace, sinon cela vous empêcherait d’aller de l’avant (bien loin de Guingamp…)! Rebondir et ne rien lâcher ! Voilà le secret de vos prochaines réussites ! Les défaites ont bien souvent un goût amer, d’autant plus si on a tout donné, de sa force, de sa combativité face à l’adversité ! Ne lâchez rien ! Offrez le meilleur de vous-même ! Vivez votre vie avec…, tout en restant vous, combattant(e)s, jusqu’au bout des ongles ! Ayez cet esprit d’équipe que l’on peut connaître, rester souder les un(e)s aux autres et vivre enfin la compétition, en direct, comme si c’était la dernière !

****

Comme Des Filles...

 Comme des filles, qui jouent au ballon,

Pas comme des garçons, qui sur le terrain

Sont vraiment parfois bien trop « cons »,

Comme des filles, qui ne restent pas à la maison,

Car c’est fini ce temps là, Révolution.

 

Comme des filles, qui jouent au ballon,

Elles jouent au football, changement de pions,

Dans la rue, elles peuvent aussi se prendre la main,

Au stade, elles tirent au but comme des garçons,

Mais surtout comme des filles, qui jouent avec passion.

 

Comme des filles, qui jouent au ballon,

Avec la beauté et l’élégance dans l’action,

Des footballeuses qui y mettent plein d’entrain,

Sans y faire trop de comédie sur le terrain,

Pas comme des garçons qui sont bons comédiens.

 

Comme des filles, qui jouent au ballon,

Chantant la victoire à l’unisson

Il me faudrait trouver parade et joli refrain

Pour en faire une bien drôle de chanson

Sur cette poignée d’filles qui jouent avec raison.

 

Comme des filles, qui jouent au ballon

Pas comme des garçons, qui les lendemains d’cuite

Déchantent d’avoir perdu, tristement, leur saison

Comme des filles, qui n’restent pas devant la télé du salon

Car c’est fini ce temps là, Révolution d’suite !

Comme des filles…

 

Écrit le 08/05/2018.

****

Les Gardiennes.

Les Gardiennes de but sont primordiales et une denrée rare pour un Club de Football Féminin, lorsqu’on en tient une, on la garde coûte que coûte, un entraînement spécifique leur est dédié, de ne pas oublier les gestes de leur beau métier. Elles sont les éternelles Numéros 1 de l’équipe, celles qui n’ont peurs de rien ! Toujours cette phrase en tête, « Défense d’Entrée », qu’elles chantonnent à l’unisson, au seuil de la porte de leur filet, pour ne rien y laisser entrer ! Elles sont l’aimant à ballon, pour toutes celles qui veulent poser la balle dans la cage adverse ! Les Gardiennes sont comme des araignées, prêtes à tout pour sauver la toile qu’elles n’ont pas tissé. Elles sautent sur le ballon, le regard toujours rivé sur la partie de jeu en cours, pour ne pas laisser venir l’erreur qui feront d’elles, le rempart qui aura fait chuter Rome, alors que nous le savons tous très bien que la parole est le plus souvent à la Défense ! Les Gardiennes jouent essentiellement des mains, un saut de Dieu pour agripper la balle de feu, à la volée ! Elles jouent des mains mais aussi des pieds comme de la tête, parfois il n’y a vraiment pas le choix, tout est lié sur ce bout d’Femme, au caractère d’Homme de fer bien trempé ! Elles n’hésitent pas à plonger sur un terrain dur et sec ou bien sur un sol herbeux et terreux qui a pris l’eau, ce n’est pas pour autant qu’elles boiront la tasse et ne penseront qu’elles font le saut de l’Ange dans une eau bleu iodée ! Bref… Elles n’ont pas peurs de mordre la poussière, qui restera collé un petit temps sur leur derrière ! Les Gardiennes ont l’âme des grandes guerrières, d’être toujours aux aguets, de réexpédier le boulet à l’autre bout du terrain, comme si c’était une bombe à retardement prête à exploser ! La Gardienne est une sorte d’amante de la balle qui serre fort son beau compagnon tout rond, avant de l’envoyer paître en lui glissant dans le creux de l’oreille (qu’il n’a d’ailleurs pas) : « Hep toi petit bonhomme de ballon, tu reviendras te blottir dans mes bras lorsque tu auras fait le boulot qui t’est demandé ! Nanméo !!! » Quand on est Gardienne, ce n’est pas pour rien, elles naissent ainsi…!

On ne devient pas Gardienne de but, on l'est !

****

Du 9-3 à la VGA. 

Nous ne sommes pas du 9-3,

Nous venons de la VGA,

Les buts ça nous connaît et

C'est pas demain que la pluie,

S'arrêtera de tomber.

 

Les buteurs ne sont pas armés,

D'un flingue aux balles d'argent,

Chez nous ce sont des buteuses,

Armées d'un pied qui vaut de l'or.

 

Nous ne sommes pas du 9-3,

Du côté de la VGA de Bohars,

Nous ne nous sentons point à l'étroit,

Les terrains de foot sont pas sur les trottoirs.

 

Et si dans ta cité, tu t’sens mal dans la peau,

Vient nous rejoindre à la Vie au Grand Air,

Taper dans le ballon et gagner des galons,

Soit sûre que tu respireras enfin du bon air,

Et nous t’aideront à t’élever au plus haut.

 

Nous ne sommes pas du 9-3,

On s’prend pas pour des rois,

Nous venons de la VGA,

Bohars nous libère du mitard,

Nous chaussons les crampons,

Avec l’âme des Champions !

****

Elles ne sont pas nées

Avec un ballon au pied

Mais avec une certaine

Envie de gagner...

 

Elles ne jouent certes pas

Comme des mecs

Mais savent jouer

Parfois de la tête...

 

Elles, ce sont mes, nos, vos

Filles et font fièrement parties

De la VgaB Féminine ⚽...

Mais surtout de ma Vie...

****

Trinquons ! 

Allez trinquons pour le plaisir,

Pour le plaisir d’être ensemble,

Assis à la table des invités,

Laissez-vous donc bercer, à lever

Le verre de notre belle assemblée.

 

Allons trinquer, trinquons à cette année,

À nos p’tains matchs qui ne se rejoueront

Pas en Replay, à ces victoires

Qui resteront ici toujours bien gravées.

 

Allez trinquons à cette bonne entente,

D’être ensemble et de jouer carte sur table,

Les grands verres de notre amitié,

Dans le Corner du Club qui nous a unifié.

 

Allons trinquer et levons ce coude,

Jusqu’à la bonne goulée,

L’apéro est sacré Champion du Monde,

Aux abords des terrains d’Foot,

Bien loin de tout et surtout des Fast-Food.

 

Allez trinquons, trinquons à cette saison,

Profitons bien de cette réunion,

Pour en reparler, d’ce but que tu as su marquer,

Dans les mémoires, de ce duel

Que tu n’as pas lâché d’une semelle !

 

Allons trinquer pour le plaisir,

Pour le plaisir d’être ensemble, c’est tout !

Allez trinquons, le verre à la main,

Et les crampons remisés ! Trinquons !

**** 

Quatrain pour un 4-1.

4-1 pour un Quatrain. 

Un but ici, un autre là par Léa,

Dès le début dans le débat,

C'est la course pour la Victoire,

Pas seulement pour une extrême gloire.

 

La vie d'ma mère,

Si j'marque, finis les galères,

La VgaB a du talent,

C Pas l'talon qui montrera ses dents.

 

Pierrick sur le bord du terrain,

Et sa casquette qui s'lève haut la main,

Lorsque une balle, passe et but,

Il gouaille heureux, sans parole en uppercuts.

 

Un but par là, un autre par ici pour Loane,

Les filles d'Quimper sont pas cranes,

Mais sûr que nous ne devons pas nous asseoir,

Sur ce "quatrain" qui est, certes, une très belle Victoire.

 

Écrit le 27/01/2020.

****

Coups de Têtes. 

On se prend la tête,

J’t’envoie valser en l’air,

Sinon parfois, c’est les mains

Qui font tourner les joints,

(heho à la VgaB, nous sommes tous clean !)

C’est pas le coup d’boule de Zidane,

Qui fait craquer les Dames,

Ce sont les jeux d’jambes des Demoiselles,

Qui nous font vibrer dans les gradins !

 

Aux abords des vert terrains,

Les jeux d’ballons qui filent dans les airs,

Ce n’sont pas des montgolfières,

Qui volent dans le ciel des Boharsiens,

(vu du haut, à la VgaB, vous semblez bonnes copines !)

C’est pas la foule qui roule, ça s’joue à huit-clos,

Jeu, Match & Score, ça décoiffe au poteau,

C’est par un saut d’sauterelle, que

S’prend la balle bien haut et hop sans les mains !

 

Putain j’suis vénère, j’ai oublié

D’mettre mon patch, pour calmer mes artères,

J’me défonce en jouant, en courant derrière la balle,

Comme si c’était une dernière partie de catch,

(Et ben ouais à la buvette d’la VgaB, y’a pas d’caféine !)

Et enfin vient l’but, tant attendu, de la tête,

C’est pas Cachou qui crachera dessus,

À sa force de rabâcher sur le banc d’touche,

Qu’il faut mettre la tête, pour marquer des points !

 

Écrit le 15/03/2020.

****

Le Dernier Match.

C’est pas demain la veille que se jouera le dernier match, celui qui vous verra prendre la Victoire et être les premières sur le podium ! C’est pas pas prévu au programme d’échouer, de la mission qui est attendue par vos Coachs, de donner de vous, de mettre la puissance au profit de votre Club de Football, de la Section Féminine de la VgaB, qui vous accepte telle que vous êtes réellement, avec le caractère bien trempé qui vous défini ! Le dernier match n’est point arrivé, il y a tant à montrer au Monde, que les filles savent très bien jouer du ballon, certainement pas de la même façon qu’un simple garçon qui joue avec ses simples couilles, vous Mesdames & Mesdemoiselles, vous jouez avec les jambes et la tête, avec cette rage de prouver que la place vous est acquise dans ce sport qui se veut toujours, bien malheureusement, un brin macho ! C’est pas demain la veille que se jouera le dernier match, même si la défaite arrive à vous miner, vous relever la tête sans faire des simagrées et le match suivant, vous poussez plus fort encore, pour prendre le pouvoir et enfin marquer ce but qui vous mènera à la phase suivante de la compétition ! Le dernier match sera votre récompense ou alors votre grande envie d’y revenir, pour accomplir bien mieux que le duel précédent, n’en doutant pas que le plaisir de jouer sera avant tout une Victoire face aux autres, de revenir sur le devant du terrain comme si c’était une scène où les crampons aux pieds, le short et le maillot de votre équipe sur le cul et votre dos et les chaussettes relevées sur des protège-tibias, feront de cet ensemble un tout pour que vous soyez enfin prêt à entonner un magnifique chant victorieux de Fin de Partie…mais qui n’annoncera certainement pas le dernier match de votre vie !

 

Écrit le 30/03/2020

****

Coups de Têtes.

On se prend la tête,

J’t’envoie valser en l’air,

Sinon parfois, c’est les mains

Qui font tourner les joints,

(heho à la VgaB, nous sommes tous clean !)

C’est pas le coup d’boule de Zidane,

Qui fait craquer les Dames,

Ce sont les jeux d’jambes des Demoiselles,

Qui nous font vibrer dans les gradins !

 

C’est pas la foule qui roule, ça s’joue à huit-clos,

Jeu, Match & Score, ça décoiffe au poteau,

C’est par un saut d’sauterelle, que

Aux abords des vert terrains,

Les jeux d’ballons qui filent dans les airs,

Ce n’sont pas des montgolfières,

Qui volent dans le ciel des Boharsiens,

(vu du haut, à la VgaB, vous semblez bonnes copines !)

S’prend la balle bien haut et hop sans les mains !

 

Putain j’suis vénère, j’ai oublié

D’mettre mon patch, pour calmer mes artères,

J’me défonce en jouant, en courant derrière la balle,

Comme si c’était une dernière partie de catch,

(Et ben ouais à la buvette d’la VgaB, y’a pas d’caféine !)

Et enfin vient l’but, tant attendu, de la tête,

C’est pas Cachou qui crachera dessus,

À sa force de rabâcher sur le banc d’touche,

Qu’il faut mettre la tête, pour marquer des points !

 

Écrit le 15/03/2020.

****

Chant de Victoire. 

Elles ont gagné le cœur sur la main,

Se sont battues comme des sœurs sur le terrain,

Elles n’ont pas fait de quartier à leurs adversaires,

Ensemble, elles ont combattu la balle au pied,

Elles ont vraiment de quoi être fières,

Elles chantent à l’unisson la belle victoire,

C’est peut-être demain que viendra la pluie,

Mais aujourd’hui, c’est un grand soleil,

Qui est rentré avant que ne tombe la nuit,

Elles ont gagné avec les tripes qu’on leurs connaît,

Une force de caractère de Bretonnes qui ne lâchent rien,

Parfois elles peuvent bien faire de l’excès de zèle,

Il se dit que «Des chats sont bien souvent des Chiens »,

Et c’est toujours avec honnêteté qu’elles gagnent nos demoiselles,

Ici, ailleurs comme sur le terrain Mathieu Pellen

Elles chantent leur belles victoires à l’unisson,

Celles des Roses & Noires de la VgaBohars,

Enfin ce moment de gloire, leur Chant de Victoire.

 

Écrit le 08/04/2020.

****

ÉCOLE FÉMININE DE FOOTBALL

École Féminine de Football

Label de Bronze

LES ANNIVERSAIRES DU MOIS.

Anniversaires D'Avril.


01: Lucas Colin

03: Kayla Hassane

03: Ethan Richard

04: Léonie Bideau

04: Antoine Coat

06: Maeva Guillotte

07: Sylvain Cauty

07: Doryane Rousseau

10: Gaspard Uguen

10: Emma Abgrall

11: Louna Chevalier

15: Jeremy Castot

15: Alban Scaliger

18: Hugo Charlier

18: Laurie Margogne

19: Jean-Paul Coatanea

19: Lola Maupoux

19: Enora Rousseau

20: Alexandra Gouriou

21: Julien Kerebel

21: Jean-Yves Léon

22: Annaëlle Rafini

23: Paul Jointre

23: Mila Dias

23: Romain Le Coz

24: Ifig Plantec

24: Mathilde Jaouen Quentel

25: Manea Maisonnave

26: Maxime Lotrian

26: Anissa Chrabak

27: Loane Jouseau

28: Gabin Gueguen

 28: Eva Gueguen

30: Erell Hassani

 

SOYEZ À L'HEURE !


" Il n'y a pas d'Heure pour jouer

et remporter des Victoires...

Mais il y a un horaire à respecter

pour vos convocations du week-end ! "